Courrier des lecteurs - 24 Heures du 30 juin - par Aimé Jacques Gavillet, Dommartin (Cliquez ici pour lire l'article)

Objet : soutien « Parque pas mon Jorat » 
Au membres du Comité « Parque pas mon Jorat »

 

Mesdames, Messieurs,

 

Par ces lignes, je tiens à vous remercier pour votre engagement dans la défense des accès à nos forêts et aux possibilités d’exploitation, en opposition au projet de Parc Naturel Périurbain qui se discute actuellement. L’avis du citoyen, du promeneur, du cycliste, du cavalier, du cynologue, du joggeur, de l’ornithologue, du botaniste, du forestier, du chasseur, du champignonneur, du photographe, et toutes les autres personnes qui s’intéressent, de près ou de loin, à notre territoire et à nos forêts, doivent être entendus, et défendus. Telle est votre action, et je la soutiens.

Le Parc Naturel Périurbain est à mon sens trop extrémiste, dans ses perspectives de limitations d’accès aux zones forestières du nord lausannois et du Jorat, et n’est pas adapté à la densité de population qui l’habite. Source consultée du projet PNP : www.jorat.org/

Ce projet a le mérite de poser de bonnes questions sur la préservation de nos forêts face aux menaces actuelles. C’est l’occasion de sensibiliser nos citoyens sur la valeur de ces forêts, sur l’éducation et la connaissance des écosystèmes, sur les comportements individuels adéquats, sur le respect de la nature. Que les initiants du PNP soient rassurés, nous n’avons pas attendu leur initiative pour le faire!  Les enjeux de ce projet restrictif des forêts du Jorat doivent être bien connus et compris par les autorités concernée et par la population. Votre action de défense de libertés doit être communiquée, et soutenue. Tel est l’objectif de mon courriel.

Avec mes salutations distinguées.

Xavier Dégallier

1513 Rossenges

Messieurs,

En tant que propriétaire forestier, Il m'apparait évident d'apporter mon  soutien à votre association. Je vous félicite de votre engagement en faveur du maintien de l'exploitation des forêts du  Jorat et vous en remercie. Salutations à tous .
Ami Thonney